Noémi Bureau-Civil

Ex-Candidate indépendante pour
Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques

Élection fédérale du 20 septembre 2021

Noémi

Noémi Bureau-Civil a grandi à Rimouski et est de retour dans la région depuis deux ans.

Après avoir pratiqué pendant près de dix ans comme physiothérapeute dans le secteur public, elle est présentement aide-maraîchère, coordonnatrice d’un groupe de recherche à but non lucratif sur la décroissance, membre de Prospérité Sans Pétrole, impliquée dans la corporation de développement de Saint-Valérien-de-Rimouski et a milité au sein des groupes citoyens La Planète S’invite au Parlement et La Planète S’invite en Santé.

Un projet de société à décider ensemble

Prenons ensemble les commandes de ce train qui menace de foncer dans le mur et effectuons ensemble ce virage de sauvetage nécessaire vers une décroissance choisie, la seule direction qui soit à la hauteur des urgences socio-écologiques de notre époque.

Produire moins, partager plus, décider ensemble : Voilà les thèmes d’un projet décroissanciste permettant de bâtir, dès maintenant, un monde à échelle plus humaine.

Noémi Bureau-Civil

Pour en savoir plus sur Noémi, sa démarche et sa vision :

Mais pourquoi sortir de la croissance ?

Pour saisir l’importance de mener un projet de société de décroissance choisie, il est primordial de mesurer l’ampleur des effets néfastes engendrés par la croissance infinie qui n’a pas tenu sa promesse de nous assurer un avenir meilleur.

Choisir la décroissance, c’est se donner la chance de :

Produire moins
  • pour produire mieux, plus localement, plus éthiquement, des objets utiles, réparables et partageables ainsi que des aliments plus sains et plus accessibles, le tout nous permettant de sécuriser une économie démocratique, d’augmenter notre autonomie personnelle et collective,
  • produire moins c’est consommer moins, donc réduire notre empreinte écologique et nos émissions de gaz à effet de serre. Diminuer la dette écologique que nous avons envers nos enfants, envers les pays du Sud global, et envers les Autochtones d’ici et d’ailleurs,
  • produire moins, signifie travailler moins, pour récupérer notre temps de vie afin de nous consacrer à ce qui compte le plus : la famille, les ami.e.s, notre vie citoyenne, s’éduquer, se cultiver, se réorienter pour effectuer un travail ou participer à un projet ayant du sens, prendre soin de nous-mêmes, des nôtres et de notre environnement.
Partager plus
 
  • c’est rééquilibrer les salaires et les profits, notamment en déterminant un revenu maximal acceptable, pour en même temps assurer un revenu de base inconditionnel.
  • c’est valoriser et répartir davantage le travail essentiel, afin d’économiser les corps, la santé physique et la santé mentale. C’est donc prendre soin de ceux et celles qui prennent soin de
    nous, que l’on pense par exemple aux travailleurs et travailleuses de la santé et des services sociaux, ou à celles et ceux qui nous nous nourrissent.
  • c’est nous libérer de l’impératif de consommer,
  • c’est créer des lieux et des communs favorisant la reconstruction d’un filet social, l’échange de connaissances, de temps, de culture, de savoirs faire, de compétences, de matériel, de moments heureux.
Décider ensemble
  • En créant des espaces de discussion, d’éducation populaire et, pourquoi pas, en considérant le tirage au sort pour certaines juridictions, afin de sortir un peu de la professionnalisation de la sphère politique.
  • En décentralisant vraiment la décision politique : l’échelle de proximité est la plus à même pour informer, prévenir et préparer les citoyen.ne.s d’un territoire donné face toute éventualité.

Une décroissance choisie, ça ressemblerait à quoi ?

Après avoir saisit l’importance de sortir de la croissance infinie, explorons ensemble les pistes de solutions s’offrant à nous pour bâtir une décroissance choisie.

NE TARDEZ PLUS!

Invitez votre famille, vos ami.e.s, vos camarades de cours, de travail, de loisirs, de sports et de groupe citoyen à prendre connaissance de l’enthousiasmant et nécessaire projet de décroissance choisie proposé par Noémi Bureau-Civil, candidate indépendante dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques.

Et portez votre voix par votre vote le 20 septembre 2021

Êtes-vous inscrit sur la liste électorale?

Visitez le site d’Élections Canada pour vérifier si vous êtes inscrit sur la liste électorale.

Souhaitez-vous voter par la poste?

 Pour connaître la procédure d’Élections Canada pour voter par la poste aux élections :

CONTACT

Pour contacter la candidate par courriel, c’est par ici :